Suite à mon dernier voyage à Sapa je me suis dit qu’il serait intéressant de partager mes conseils sur la région. En effet Sapa n’est pas une région obligatoire au Vietnam (pour les rizières en terrasse il y a mieux) cependant c’est de très loin la plus facile à organiser… et donc là où vous pouvez facilement tomber dans quelques pièges. Dans cet article je vous explique tout, ce qu’est vraiment Sapa, où dormir, comment faire de la randonnée ou… pourquoi ne pas y aller ! Encore une fois tout dépend de votre façon de voyager et de votre temps sur place.

Comprendre Sapa en 7 points :

  1. Sapa est une très bonne destination pour voir des rizières en terrasse, des minorités et des marchés des minorités !
  2. Sapa est super facile d’accès depuis Hanoi grâce à un train de nuit (jusqu’à Lao Cai) et une autoroute qui vous emmène pas loin de Sapa. Donc si t’as que 2 jours pour voir des rizières en terrasse et des costumes de toutes les couleurs Sapa sera une des meilleures destinations
  3. Si vous avez peur de sortir des sentiers battus, Sapa est une destination très touristique et tout y sera donc facile (pour trouver un taxi, pour boire son café, pour organiser un petit trek, etc.). C’est donc à la fois un avantage mais aussi un très gros inconvénient (ça dépend si vous êtes plutôt “mince comment on se débrouille sur place” ou plutôt “ok je pars pour 15 jours de moto et on verra l’itinéraire au fur et à mesure”.
  4. Il y a d’ailleurs énormément d’hôtels que ça soit dans la ville ou dans la campagne, je vous donne tous mes conseils plus bas
  5. Sapa offre de belles rizières en terrasse mais ce n’est pas aussi beau qu’à Mu Cang Chai ou Hoang Su Phi (tout est expliqué plus bas).
  6. Le contact avec les locaux est quand même un peu différent d’autres endroits, ça fait des années qu’ils voient défiler tous les touristes donc faut pas s’attendre à la rencontre d’une vie (mais du coup ils parleront aussi mieux anglais et voudront te vendre une écharpe).

Sapa, c’est où et c’est quoi ?

Sapa est la destination #1 pour voir des rizières et des minorités dans le Nord du Vietnam. C’est une des destinations les plus connues du Vietnam car elle dans tous les guides de voyage, que tout le monde y organise des voyages et qu’elle offre des paysages de rizières en terrasse avec des H’mong de partout. La ville de Sapa se trouve à l’extrême Nord du Vietnam à seulement 1 heure de la ville de Lao Cai. Cette ville est très importante pour le commerce avec la Chine et elle est donc facile d’accès depuis Hanoi (4 heure de route sur une belle autoroute, ou une nuit de train sur la ligne construite par les français entre Haiphong et Kunming au Yunnan). C’est d’ailleurs pour ça que Sapa est si facile d’accès, elle tire un avantage certains de sa proximité (1h) avec la ville de Lao Cai.

Centre-Ville VS villages des environs

Un point important pour comprendre Sapa est d’être clair dans l’organisation générale du tourisme sur place. Sachez que Sapa était un petit village qui est désormais une vraie ville champignon, c’est une ville vraiment moche à cause de toutes les constructions, en effet il y a des dizaines de gros hôtels qui se sont construits au fur et à mesure, évidemment l’urbanisme est zéro de chez zéro et on sent vraiment que la ville grossit progressivement.

Et là c’est la plus belle photo !

A l’opposé il y a plein de petits villages dans les environs avec le très connu Ta Van, ici vous êtes vraiment au coeur des rizières et c’est des régions où vont beaucoup les “routards” ou les gens qui veulent être plus au calme. Est-ce pour autant pas touristique ? dans les villages principaux comme Ta Van il y a bien entendu des dizaines de guesthouses (qu’on appelle plutôt Homestay, ça fait plus vendeur) ainsi que quelques hôtels de charmes. Tous les hébergements ont des vues sur les rizières en terrasse. Touristique ou pas le charme opère car les vues sont sublimes.

En zoomant sur Ta Vna on voit des dizaines de homestays, plus on zoom et plus on en a!

Quoi en déduire ?

Où que tu ailles à Sapa et dans la région tu verras quasiment tout le temps des touristes, cependant si tu restes dans Sapa (où il y a de très beaux hôtels) tu seras dans une ville moche et peu agréable. Si tu prends le téléphérique ou d’autres activités similaires tu seras forcément avec des dizaines de vietnamiens. Attention car même en allant à Ta Van tu ne seras pas au bout du monde et tu trouveras même une petite supérette dans le village… mais… vous êtes sûrement en vacances donc c’est aussi agréable d’avoir un vrai lit, un petit hôtel avec une vue sur les rizières en terrasse et une piscine ? Il est assez difficile de bien imaginer Ta Van donc je vous une photo du village ci-dessous (enfin une partie) :

Entrée de Ta Van (sur la droite c’est une partie du village, le cadre est pas mal !)

Quoi faire à Sapa ?

  • Pas que de la randonnée : Attention, contrairement à la croyance populaire il est tout à fait possible de visiter Sapa autrement qu’en faisant une randonnée, par exemple en vous baladant en moto. Il est aussi possible de visiter les trucs qui sont plutôt pour les touristes vietnamiens (téléphérique jusqu’au sommet du mont Fansipan, pont en verre avec le vide en dessous, etc.).
  • Mais bon quand même un peu : Dans la pratique quasiment tout le monde découvre Sapa en randonnée car… ben c’est la base de la région et c’est quand même plus simple pour se balader entre les rizières en terrasse !

Mes conseils pour faire une randonnée à Sapa :

Maintenant que j’ai introduit un peu la destination et que vous comprenez dans quoi vous mettez les pieds, je vais vous donner tous mes conseils, parceque la vérité c’est que lors de mon premier voyage à Sapa avec des potes (en 2016) j’avais adoré (même si là je vous dis “oulala c’est très touristique) :

Organiser une petite randonnée tranquille

Vous n’avez pas besoin de passer par 5 agences pour réserver une randonnée à Sapa. Le plus simple est vraiment d’attendre d’être à Sapa et de directement passer par une des dames H’mong qui viendra vous accoster. Généralement de nombreux profils Facebook ou numéros de guides H’mong tournent sur des groupes Facebook de voyageurs.

  • Pourquoi une guide H’mong ? Les H’mong récupèrent très très peu d’argent du tourisme à Sapa, la plupart des business sont tenus par des vietnamiens (hôtels, bus, restaurants, etc.) donc en passant directement avec une guide H’mong vous envoyez l’argent directement dans des familles qui en ont besoin.
  • Pourquoi une femme ? Souvent les femmes sont beaucoup plus fiables que les hommes, c’est cliché mais… c’est quand même vrai !
  • Pourquoi directement ? Si vous passez par votre homestay c’est plus simple sauf que lui il paye la guide H’mong au lance pierre (genre 15 balles la journée) et il récupère tout le reste (normal, mais encore une fois le but c’est plutôt d’aider les H’mong que le propriétaire de ton homestay qui lui se met déjà bien).

Passer par Ethos pour voir Sapa différement

Lors de mon dernier passage à Sapa je suis passé par Ethos qui est une agence socialement reponsable (j’en parlais dans cet article). C’est tenu par un couple Occidental/Viet et ils font plein de choses pour la région, atelier pour la santé, sensibilisation au trafic d’être humain (un gros problème dans le Nord du Vietnam où les jeunes femmes sont enlevées et vendues en Chine). Ils emploient aussi des guides principalement H’mong et je tenais donc à essayer de “pousser” un peu le truc. J’ai fait une randonnée de 2 jours / 1 nuit et pour moi c’était 100% hors des sentiers battus, j’ai mangé chez ma guide (Ker, une H’mong), j’ai dormi chez ses parents, enfin bref le trek parfait en se disant qu’en payant un peu plus cher ça sert à un truc ! Je vous recommande CHAUDEMENT de passer par eux si vous le pouvez.

Autre que Ethos ?

Il existe d’autres entreprises qui ont un business model assez similaire, on peut par exemple mentionner Sapa Sisters ou Sapa O Chau ! N’hésitez pas à regarder directement sur Tripadvisor pour trouver une agence.

Les itinéraires pour la randonnée

Dans l’idée il y a 2 itinéraires possibles :

  • La classique Sapa – Lao Chai – Ta Van – Giang Ta Chai – Ban Ho (et retour) : C’est un trek de 2 jours & 1 nuit en partant de Sapa et en dormant le premier soir à Ta Van, ensuite les itinéraires varient mais c’est le trek que font la plupart des voyageurs. Il propose des paysages magnifiques et une partie est en descente mais c’est aussi le plus touristique (plusieurs restaurants & magasins sur le chemin, etc.). C’est quand même très beau et la première fois que je l’ai fait j’avais adoré (je vous ai mis quelques photos ci-dessous). Sachez que si vous le souhaitez il est possible de faire cette randonnée en “fractionnée” par exemple en ne dormant qu’à Ta Van (et en rayonnant autour à la journée).
  • Quelque chose de différent : En passant par des agences comme Ethos vous allez partir randonner dans d’autres régions autour de Sapa, c’est souvent moins pratique & facile (par exemple pas de restaurants sur le chemin, donc il faut connaitre des H’mong chez qui on peut manger, etc.) mais dans l’idée vous croisez personne donc c’est forcément une meilleure expérience. Je ne mentionnerai pas les villages où nous sommes allés par respect pour leur travail !

Au niveau des paysages vous aurez énormément de mal à vraiment percevoir des différences importantes, tout simplement car vous êtes sûrement pas expert mondial des rizières en terrasse et de Sapa et que toutes les randonnées sont belles (il y a du riz partout !). Difficile donc de vous recommander un itinéraie en particulier ! Les guides sont habitués à s’adapter en cas de météo capricieuse, pont qui est cassé, éboulements… enfin le Nord du Vietnam quoi !

Où dormir à Sapa ?

Vous avez donc désormais compris comment on pouvait découvrir Sapa et quelles étaient les différentes options possibles pour des randonnées. Maintenant il faut savoir où se loger.

Dormir dans Sapa (la ville)

Si vous souhaitez dormir dans Sapa vous n’avez pas besoin de moi, vous trouverez des dizaines d’hôtels avec un excellent rapport qualité prix. Je ne vous recommande vraiment pas de dormir à Sapa hormis si pour une raison X ou Y vous devez passer une nuit rapidement avant votre trek. Au niveau des hôtels de Sapa on peut mentionner :

  • L’Hôtel de la Coupole (parceque c’est très photogénique) – 150€ : Le plus bel hôtel de Sapa, c’est la valeur sure pour Instagram, un MGallery (comme La Veranda à Phu Quoc)
  • Aira Boutique – 50€ : Un excellent hôtel dans Sapa avec piscine, Aira possède d’autres hôtels au Vietnam et c’est à chaque fois parfait. A Sapa il y a une concurrence tellement féroce que les prix sont tirés vers le bas.
  • Hôtel My Gallery Boutique Hotel & Spa (hôtel fermé en ce moment) – 30 € : Un autre excellent hôtel situé dans le début de la descente vers Ta Van, j’y ai dormi et les chambres sont bien avec de très belles vues sur la vallée. Franchement un choix solide sans dépenser tout le budget (le lit était immense, on se serait cru dans un film).

Où dormir au calme dans les villages ?

Vous avez pas mal d’adresses pour dormir dans la campagne, à ce moment vous ne verrez pas du tout la ville de Sapa et vous serez directement dans les rizières en terrasse. Attention car toutes les chambres n’ont (généralement) pas de vue directe sur les rizières, surtout pour les moins chères. Regardez bien avant de réserver et regardez bien dans le détails les chambres (car les moins chères dans un hôtel ont souvent la vue “à l’arrière” alors que les plus belles et les plus chères sont au bord des rizières, c’est normal !). N’hésitez pas à mettre Booking ou Tripadvisor en mode “map” pour bien voir où sont vos hôtels ou à trouver d’autres adresses !

  • Topas Ecolodge – 250 € – Le plus bel hôtel de Sapa, assez cher mais aussi assez exceptionnel avec sa (petite) piscine de folie ! L’endroit est le paradis d’Instagram donc attendez-vous à quelques bimbos vietnamiennes le weekend.
  • Laxsik Ecolodge – 80€ la nuit – C’est comme Topas mais en moins isolé, c’est pas 5 étoiles, le staff parle pas 7 langues mais ça reste une vue sublime !
  • Luckydaisy Buffalo House – 30 € – Une très belle adresse dans les hauteurs de Ta Van, pour ce prix c’est évidemment plus simple mais c’est aussi très sympa.
  • Moins cher ? Vous trouverez plein d’hôtels dans la campagne (mettez Booking en mode “carte”) à des prix vraiment très abordables, il y a plein d’hôtels qui proposent des bungalows privés mais aussi des dortoirs.
  • Homestay pendant une randonnée : Normalement le prix de la nuit en homestay est déjà comprise avec le guide, elle vous emmènera normalement ses ses amies Hmong, dans sa famille, etc.

Transports : Comment pas se faire carotte ?

Vous savez comment réserver votre randonnée ainsi qu’où vous allez dormir, maintenant il est l’heure de savoir comment vous allez venir jusqu’à Sapa.

  • Bus : De nombreux bus partent depuis Hanoi pour Sapa, vous avez 2 types de bus :
    • Les bus de nuit : c’est des grands bus de genre 40 personnes qui font le trajet en 6-7 heures pour Sapa, vous avez des bus couchettes et souvent vous pouvez dormir dans le bus jusqu’au petit matin. Je DETESTE ces bus car ils sont adaptés à des gens d’1m60 et ils ont mauvaise réputation au niveau des vols (et vu que je me balade avec des appareils photos assez onéreux je dors mal). Mais des compagnies comme Sapa Express ont généralement bonne presse et partent directement du Centre-Ville d’Hanoi, cela fait une énorme différence car la gare de bus d’Hanoi est à perpette (donc sans trafic ça va, mais si vous devez traverser à 17h30 bonne chance).
    • Les “limousine” : C’est des bus de 9 à 16 places qui sont en fait des minivans, ils sont plus rapides et font le trajet en quasiment 6 heures (vu qu’il y a 1 ou 2 arrêts sur le chemin). J’en prends un tôt le matin et j’arrive en début d’après-midi. Parfait.
    • En arrivant en bus limousine vous allez vous faire déposer directement à votre hôtel si c’est dans Sapa, en revanche pour les bus de nuit ils ne peuvent pas passer dans le Centre-Ville donc vont vous déposer à l’espèce de gare routière. Si vous dormez à Ta Van ou autre part il faudra encore prendre un taxi.
  • Train :  C’est le transport classique pour rejoindre Sapa. Le train part dans les environs de 22h00 de la gare d’Hanoi et arrive sur les coups de 6h00 à Lao Cai (il y a plusieurs horaires différents mais c’est souvent de nuit).
    • Attention car si vous devez récupérer votre ticket l’entrée de ce train se fait par l’arrière de la gare dans la rue de Tran Quý Cáp
    • Dans le train le mec ou la nana qui s’occupe du wagon (le staff dans le train quoi) vous proposera le numéro d’un taxi, si vous le souhaitez des minivans attendent les voyageurs pour rejoindre Sapa (ils partent lorsqu’ils sont complets). Pour ces minibus ils faut généralement compter 2-3€, pas besoin de réserver vous allez devant la gare et le mec vous sautera dessus “Sapa ? Sapa ? Sapa ?”. C’est impossible à louper (et si vous les loupez le chauffeur vous loupera pas… lui c’est l’ours qui attend le saumon qui remonte la rivière !).
    • Réservez les couchettes de 4, c’est très bien et vous pouvez même fermer le petit espace que vous avez (donc une fois que les 4 personnes sont là vous fermez et pas de souci !). Il y a aussi pas mal de place pour les bagages.

Arrivée à Lao Cai !

Les marchés des minorités ?

Vous avez réserver votre bus, votre hôtel et votre randonnée mais vous ne comprenez pas comment ça fonctionne pour les marchés des minorités. Vous souhaiterez sûrement voir un grand marché des minorités avant de quitter Sapa et… encore une fois vous avez 2 options :

  • Les grands classiques : Bac Ha, Can Cau & Coc Ly ; ils sont tous situés dans la région de Bac Ha et on va vous les proposer un peu partout à Sapa, c’est des marchés grands, impressionnants mais aussi touristiques. N’hésitez pas à lire mes articles sur le marché de Bac Ha et sur le marché de Can Cau. 
  • Les moins classiques : Muong Hum, c’est plus petit mais aussi plus sympa et plus authentique, pour ceux qui cherchent à voir “autre chose”. Là aussi j’en parlais dans un article.

Dans tous les cas ne négligez pas le temps de transport pour rejoindre ces endroits, l’A/R pour Bac Ha va vous prendre 5 heures ! De là à se dire qu’il vaudrait mieux dormir autre part qu’à Sapa si vous souhaitez voir des marchés plus facilement tout en pouvant randonner ? c’est la partie ci-dessous !

Où aller voir des rizières en terrasse si c’est pas à Sapa ?

Après avoir lu cet article je pense que vous pouvez avoir 2 réactions :

  1. “On a que 2-3 jours, Sapa ça a l’air magnifique, c’est vrai que c’est un peu touristique mais on pourra faire 2 jours de randonnées et passer le dernier jour tranquille dans notre bungalow dans les rizières”
  2. “Oula on savait pas que Sapa c’était aussi touristique, ça nous intéresse pas du tout ce genre de destination et on préférerait quelque chose de différent, d’ailleurs on avait plutôt prévu 5-6 jours pour découvrir le Nord et on peut dormir dans des endroits basiques”.

Si vous êtes dans le premier cas foncez à Sapa car… c’est pour vous ! Si vous êtes dans le second cas :

  • Sapa : Je tiens à le rappeler mais il est possible de visiter Sapa autrement en passant par Ethos notamment pour voir d’autres zones moins touristiques.
  • Muong Hum & Y Ty : Ces 2 zones se trouvent au Nord de Sapa et pourraient donc être des endroits à combiner après une découverte rapide de Sapa (ou carrément un remplacement). Attention car pour partir découvrir Muong Hum & Y Ty (souvent sur 2 à 3 jours) il faudra obligatoirement le faire en moto. J’ai écrit un guide pour découvrir cette zone donc allez le voir (c’est pas non plus la région la plus facile pour faire de la moto, c’est un euphémisme car c’est même une des plus compliquées).
    • Rizières (en comparaison de Sapa) : Aussi belles qu’à Sapa
    • Marché : 2 marchés le samedi et le dimanche
    • Combien de temps y rester ? 2 à 3 jours mais moto obligatoire et hébergement catastrophiques, bakchich obligatoire pour dormir à Y Ty.
  • Bac Ha : Bac Ha est très similaire à Sapa sauf que la ville ne s’est pas développée pour le tourisme, bien entendu le dimanche il y a beaucoup de gens qui viennent pour voir le marché mais il n’y a aucun vrai hôtel (y’a que des trucs claqués !) et quelques homestays dans la campagne. Bac Ha offre des paysages magnifiques, quelques agences pour faire des randonnées et est parfaite pour mélanger une journée de randonnée et une journée de découverte en moto.
    • Rizières (en comparaison de Sapa) : Un peu moins belles, mais quand même impressionnantes
    • Marché : Un des meilleurs endroits du Vietnam, des marchés quasiment tous les jours dont les immenses (et touristiques) Bac Ha le dimanche et Can Cau le samedi. D’autres options dans la semaine et surtout le dimanche (à Si Ma Cai à 1h au Nord de Bac Ha voir même jusqu’à Coc Pai).
    • Combien de temps y rester ? 2 à 3 jours
  • Pu Luong : Vous êtes plutôt hôtel de charme avec une vue magnifique et de très belles rizières en terrasse ? sans avoir besoin de pouvoir randonner 3 jours ou de faire des journées à rallonge ? Pu Luong c’est exactement ça, quelques vallées magnifiques, quelques hôtels pépites (genre le Pu Luong Retreat). Pu Luong est aussi facile à rejoindre depuis Hanoi en revanche pas beaucoup de costumes colorées et pas de marchés des minorités. Je vous recommande d’y passer 2 jours.
    • Rizières (en comparaison de Sapa) : Moins belles, quelques vallées similaires mais c’est plus petit et sur des pentes moins prononcées
    • Marché : Pas de marché
    • Combien de temps y rester ? 2 jours, la région est trop petite pour y passer beaucoup de temps
  • Mu Cang Chai : Une région absolument sublime, Mu Cang Chai offre des paysages bien plus impressionnants que Sapa, les rizières en terrasse sont immenses et certains villages semblent vraiment posés au millieu des rizières en terrasse. Endroit beaucoup moins connu que Sapa et beaucoup plus compliqué d’accès, assez peu d’hôtel et c’est donc un peu l’aventure ! Beaucoup de H’mong mais pas de grand marché des minorités.
    • Rizières (en comparaison de Sapa) : Plus belles
    • Marché : Pas vraiment de marché
    • Combien de temps y rester ? 3 à 4 jours, c’est une région immense donc ça prend du temps
  • Hoang Su Phi (avec Ha Giang) : C’est comme Sapa mais il y a 30 ans, Hoang Su Phi est une vraie galère pour un peu tout (transports & logements) cependant c’est les plus belles rizières en terrasse d’Asie. L’endroit semble irréel tellement tout est XXL, c’est des dizaines de kilomètres de rizières en terrasse qui couvrent des montagnes, une vraie folie. Je vous recommande de passer 3 jours sur place et de combiner Hoang Su Phi avec Ha Giang car c’est sûrement un des plus beaux voyages d’Asie pour une grosse semaine (rien que ça).
    • Rizières (en comparaison de Sapa) : Beaucoup plus belles
    • Marché : Un grand marché le dimanche dans la ville principale
    • Combien de temps y rester ? 3 jours complets sur place c’est parfait !

Après avoir lu cette partie vous vous demandez peut-être où aller, chaque région à ses avantages et ses défauts. Hoang Su Phi est incroyable et pas touristique pour un sou mais c’est une galère d’y aller et il faut quasiment toujours pouvoir faire de la moto (ou passer par une agence). Si vous cherchez plutôt un hôtel sympa avec piscine sans passer des heures dans les transports alors Pu Luong est un excellent compromis. Bac Ha offre des logements vraiment pas dingues mais une vraie alternative à Sapa avec des paysages un peu moins beaux… bref chaque destination correspond à un type de voyageurs… faites votre choix mais évitez de faire beaucoup de destinations de rizières. Et oui Sapa paraissait peut-être un peu trop touristique mais c’est pourtant le plus simple pour vous à organiser… c’est bien là l’intérêt principal de Sapa ! C’est bien pour ça que tant de gens y vont, tu trouveras des dizaines de bus pour t’y emmener (alors que pour Hoang Su Phi ça va te prendre 3 heures pour comprendre comment y aller !).

Météo & récolte ?

Je terminerai sur ce point important, Sapa est la région du nord du Vietnam qui va planter son riz le plus tôt et qui va donc récolter le plus tôt. En lisant les articles sur le Nord du Vietnam sur le blog vous pourrez voir que le début de la récolte à Hoang Su Phi se fait par exemple à la fin septembre et qu’à Mu Cang Chai début septembre le riz… pousse.

A Sapa début septembre c’est l’heure de la récolte, j’y étais cette année en septembre 2020 et le dernier jour d’août a commencé la récolte à Ta Van. La date de la récolte va dépendre de l’altitude, de la météo ainsi que du type de riz planté (et surement 1000 autres choses que je ne connais pas). Ah oui et à Sapa il n’y a qu’une récolte de riz par an (comme la plupart des rizières en terrasse du Nord du Vietnam).

Dans le même temps sachez que pendant l’hiver il fait vraiment froid et il y a énormément de brouillard, je vous recommande de ne pas aller à Sapa en Décembre, janvier et février. Essayez de privlégier la début novembre plutôt que la fin novembre ou la fin mars plutôt que début mars. Vous trouverez sur internet des gens qui disent “oui mais les ciels peuvent être géniaux” sauf que dans la pratique ça c’est quand t’as de la chance, sinon c’est juste du brouillard et du froid. Vous pouvez par exemple regarder les articles sur Novo Monde ou sur Voyagista (qui ont quand même apprécié le voyage hein !).

J’ai oublié d’en parler dans l’article mais attention si vous allez par hasard à Ha Giang avant d’aller à Sapa, car le retour à la civilisation et à la foule va vous faire très très mal (c’est arrivé à des amis donc je préfère vous le mentionner). Ha Giang c’est la plus belle zone du Nord du Vietnam et même pour les rizières c’est sublime (notamment dans l’Ouest à Hoang Su Phi & Xin Man).

Questions pour Sapa ?

Vous avez des questions sur Sapa ? n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Pour rappel vous pouvez découvrir tous les articles sur le Nord du Vietnam sur cette catégorie.